14/09/2008

-

Corps étrang(e)rs

 

DSCF2761b72blog

 

 

D'un côté, il y a la mer qui, dans ses rouleaux, brasse et polit le monde et ses rebuts.
Temps long. Organique.

De l'autre, il y a la terre qui colore et se fige au feu.
Temps court. Artefact.

Et entre les deux, une irrésistible envie : celle qui me pousse à glaner ce que le monde et la mer ont en désordre vomi sur le sable ; à tirer de la terre des formes, une manière d'alphabet ; et, enfin, à imposer à tout cela une improbable cohabitation.

Tessons et débris-collages,  corps étrangers les uns aux autres, gauchement emboîtés par la seule tension du fil qui les relie.

Vertèbres de corps mobiles, jouets de la gravitation et des caprices de celui qui déplace leur point d'équilibre.

Modestes paradigmes du temps qui renaît inlassablement autre, inlassablement neuf, tendu vers un futur toujours insoupçonné.

 Pascale De Visscher - Août 2006

 

DSCF2672b72blog

DSCF2678b72blog

 

DSCF2730b72blog

 

DSCF2778-72blog

DSCF2734b72blog

 

 

DSCF2692b72blog

DSCF2682b72

 

DSCF2715b72

 

 

DSCF2748b72blog

 

DSCF2783b72blog

 

DSCN4332 c72blog

DSCN4426 c72blog

DSCN4542 c72blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:15 Écrit par * dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Very good, I love your work specially corps strangers
I really like it, congratulations!

Écrit par : karla rojo | 29/04/2011

Les commentaires sont fermés.